Sonos Arc
Sonos Arc

Sonos Arc – Comme au cinéma

1 Shares
1
0
0
0
0
0

Mon amour pour la marque Sonos n’est plus à démontrer. Mon salon, ma chambre, toutes les pièces où il est essentiel d’écouter de la musique ou de regarder la télé, sont connectés Sonos. Récemment, et suite à vos nombreuses questions sur Instagram sur mon setup Sonos, j’avais partagé ma configuration technique. : Sonos Play 1, Play 5, Playbase et AMP. La saison estivale est généralement propice aux bonnes nouvelles. Alors c’est en passionné de nouvelles technologies que j’ai élargie ma gamme. La Sonos Arc débarque et incarne la première barre de son du constructeur à gérer le Dolby Atmos. Un pari d’avenir pour un son authentique et qui imprègne votre espace.

Sonos Arc

Sonos Arc – Ravir les utilisateurs exigeants

Un esthétisme soigné

Porté par un packaging premium, la Sonos Arc en impose. Une rupture nette avec la beam que j’avais utilisé pour son aspect compact. Avec une longueur proche des 115 cm, elle fera sa place aisément dans votre salon en occupant l’espace sous la TV avec 2 détails à souligner :

  • Esthétique : on conseillera une dimension d’écran d’au moins 55 pouces pour qu’elle soit de même taille ou plus petite que l’écran
  • Fonctionnel : si votre TV dispose d’un pied peu rehaussant, elle pourrait masquer le bas de l’écran de par ses 8,7 cm environ de hauteur
Sonos Arc

Personnelement j’aime justement son design tubaire soigné tout aussi fin qu’imposant. Elle s’assume comme un objet technologique du quotidien et je me plais à la mettre devant mon écran. D’autres préfèreront une fixation murale ou sous un meuble.

La Sonos Arc intègre 11 haut-parleurs aux performances décrites comme « avancées pour des aigus cristallins, des médiums dynamiques et des basses surprenantes ». C’est donc ce concentré de technologie et une volonté d’une expérience sonore méticuleuse qui explique son design.

Outre les dimensions, Sonos cultive son esthétisme proposé dans les gammes précédentes. Le produit s’accorde avec mes autres produits. On apprécie l’aspect mat et le détail de la grille. Sonos incarne une finition qualitative offrant un bagage décoratif à un accessoire technologique.

Sonos Arc test

Connectique rapide & installation intuitive

Dans sa culture permanente de simplicité, la Sonos Arc s’offre 2 options de connexion :

  • 1 port HDMI eARC
  • 1 port S/PDIF optique avec adaptateur fourni

L’absence de connectique DTS en chagrinera certains dont les écrans sont moins récents. En effet, l’HDMI eARC s’est démocratisé à partir de 2019 autant dire les écrans de dernière génération. Il faudra donc ce type de connectique pour profiter d’un plaisir intégral en Dolby Atmos. Cependant, pas de panique, un port HDMI Arc suffit mais empêchera l’utilisation complète des fonctionnalités.

Sonos Arc HDMI eArc

Le branchement est simple et rapide. Sonos profite de cette nouveauté estivale pour proposer sa nouvelle application S2. Une refonte esthétique agréable. Depuis mon installation initiale, elle m’accompagne dans ma gestion des pièces, des groupes et des groupes de pièces. Elle intègre directement les gros acteurs du marché et me permet de lancer mes playlists, podcasts … directement sur mes produits de la gamme avec une compatibilité AirPlay 2 pour les utilisateurs Apple.

Sonos S2 – L’App iPhone

D’ailleurs, l’application Sonos S2 vous épaulera avec la configuration TruePlay. Malheureusement, elle n’est donc disponible que pour iOs, et laissera quelques utilisateurs sur la touche devant l’absence micro de calibration. Mais ne nous faites pas croire que vous n’avez pas un amiOs dans votre entourage.

En effet, cette configuration TruePlay est une vraie innovation proposée par la marque. Elle garantit une configuration qualitative et optimale de votre barre. Trueplay mesure de quelle manière les murs, meubles, et autres surfaces d’une pièce réfléchissent les ondes sonores. Ainsi il calibre avec précision votre enceinte Sonos pour garantir un son exceptionnel où qu’elle soit placée.

La confirmation du haut de gamme

Une acoustique méticuleuse sans excentricité

Auparavant, j’ai insisté sur l’aspect esthétique du produit. J’affirmais apprécier son aspect imposant. Sa carrure n’a pas pour but de me ravir mais de glisser quelques prouesses technologiques avec une restitution Atmos 5.0.2 permise par 11 amplificateurs de classe D :

  • 3 tweeters sur la face avant
  • 8 woofers incluant les latéraux et ceux dirigés vers le plafond pour les besoins de la spatialisation virtuelle.

Je n’arrivais pas à mettre un terme sur la qualité de mes produits Sonos. Un son de qualité, authentique et sans excentricité. Du propre sans excès au service d’un film ou d’une playlist. Pour être honnête, c’est sur le site même de Sonos que j’ai retrouvé ce terme de « Méticuleux ». La répercussion sonore est qualitative dans les graves et les aigus. Si vous utilisez la connectique HDMI le réglage sonore passe par la télécommande classique de la télévision.

Sonos Arc

A noter que le modèle précédent la « Playbar » ne gérait pas les basses

Une spatialisation agréable par le Dolby Atmos

La Sonos Arc diffuse dans l’espace avec une immersion sonore en 3D. La perception des sons est multidirectionnelle de par les haut-parleurs latéraux et ceux situés sur le haut de la barre. La distribution sonore remplit l’espace avec des rebonds sur les murs et le plafond afin de simuler une multitude de sources sonores.

Le résultat est convaincant. La spatialisation sonore sonne parfaitement après configuration TruePlay. On se sent bien entouré par le son avec une sensation de verticalité. La Sonos Arc diffuse dans l’espace avec une immersion sonore 3D efficiente.

Sonos Arc avis

Perfectionner mon installation ?

Pour faire simple et à la vue de mon utilisation (Netflix, Spotify, Xbox), le rendu sonore ne m’impose aucunement l’ajout d’un caisson. Le travail sur les graves me semble juste même si une légère optimisation pourrait aller se chercher. Loin de moi l’idée de pouvoir obtenir un rendu aussi optimal sans caisson avec une simple barre. Une vraie surprise.

Barre de son Sonos Arc

Mais, connaissant mon perfectionniste et mon amour de Sonos, j’envisage de compléter mon installation. Pour une recette sonore optimale, j’ajouterai volontiers une pincée de Sonos Sub. L’idée me trotte d’y ajouter quelques zestes de Play 1 à placer comme source sonore dans mon dos. Un parti pris que certains envisageront.

Sonos One

En colocation avec Alexa

Avec l’essor des assistants vocaux, Sonos a eu l’intelligence depuis la Play 1 d’intégrer la commande vocale dans ses produits avec une compatibilité Google Home et Alexa. Pour ma part, je suis un utilisateur convaincu au quotidien d’Alexa. Elle gère mes courses, mes lumières, mon système de surveillance Arlo, mon Fire TV et certaines prises de courant.

En passant par son intégration Sonos, je m’offre le luxe d’avoir Alexa à mes côtés dans toutes les pièces sans surcharger mon environnement d’objets technologiques. Un vrai plus.

Sonos Arc
Sonos Arc

Conclusion : Un produit accessible tourné vers le fonctionnel

Quant à ceux qui disent que le dernier né est souvent le préféré. Je ne peux que confirmer. Le Sonos Arc complète à merveille mon équipement en m’offrant une expérience home-cinéma haut de gamme convaincante. L’Arc ajoute une véritable plus-value à mon installation sonore bien au-delà de la télévision.

Elle répond à mes exigences, et s’installe comme tous les produits de la marque dans un rapport qualité-prix très attrayant du haut de ses 880 €. En effet, cette barre se suffit à elle-même sans nécessiter de toucher au portefeuille en ajoutant un caisson que pourront aller chercher les perfectionnistes.

Avis Sonos Arc

La seule contrainte que je lui accorde et qui pourtant ne me concerne pas. Un défaut d’utilisation optimale en Dolby Atmos pour ceux ne disposant pas d’une connectique eArc et la possible frustration des utilisateurs Android en DTS. En effet, cela peut rendre le produit moins universel. Un faux problème à mes yeux, car le pari de la marque est de s’ancrer durablement sur le marché et donc de parier sur un produit d’avenir. Ce qui peut être perçu comme une contrainte ce jour, sera la norme sous peu.

Côté sonore, Sonos a su me bercer avec un son authentique sur les graves comme les aigues tout en m’envoutant par une spatialisation réussie et facilité par sa configuration TruePlay.

1 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like