Montres Zenith, une histoire de famille

0 Shares
0
0
0
0
0
0

En tant que lecteurs réguliers, vous connaissez mon amour pour les marques avec un historique, un savoir-faire. En Horlogerie, toutes les marques de Luxe ont une histoire. Parmi elles, j’aimerai m’attarder sur Zénith. En effet, j’ai eu la chance de recevoir pour des raisons familiales, un modèle de chez Zénith. Un héritage qui ne me laisse pas indifférent. D’ailleurs, si vous cherchez des modèles d’exception et d’occasion, je vous invite à jeter un œil sur Watchfinder qui a collaboré à la rédaction de cet article. Cette plateforme date de 2002 et s’est offert récemment un bureau physique à Paris afin d’accueillir les clients pour les accompagner dans l’achat ou dans la vente de montres. L’occasion pour moi de vous présenter cet horloger. Alors, attachez vos ceintures, installez à mes côtés. Je vais vous présenter la genèse de l’horloger et m’attarder sur les montres Zenith.

L’Histoire des montres Zénith

Zenith existe pour inspirer les individus à poursuivre leurs rêves et à les réaliser, contre vents et marées. Depuis la création en 1865 de la marque, Zénith s’appuie sur des personnalités fortes. De la création à la promotion de ces modèles phares, retour sur dés évènements et des hommes clés.

Une histoire au travers de 4 personnalités

Un créateur visionnaire / George Favre-Jacquot

En 1865, George Favre-Jacquot âgé de 22 ans décide de proposer une montre parfaite à la finesse et à la précision sans pareilles. Ainsi, dans cet esprit de perfection et s’inspirant d’Outre-Atlantique, il révolutionne l’horlogerie en mettant en place une Manufacture autour de son projet afin de réunir tous les métiers de l’horlogerie dans un lieu unique. Désormais, il profite d’un système de production optimale, réduisant les erreurs et favorisant la réactivité et l’innovation.

Quelques décennies plus tard en 1900, l’entreprise familiale devient une véritable société d’ampleur. La marque à l’étoile s’offre le Grand Prix de l’Exposition universelle de Paris avec le calibre Zenith, mouvement d’une performance exceptionnelle. Outre cette récompense, elle s’offre ainsi un nom issu de ce mouvement tel un hommage à l’astronomie : Zénith.

Un rebelle nostalgique / Charles Vermot

A vouloir trop regarder vers le futur, Zenith aurait pu tirer un trait sur son passé, sa vision et son savoir-faire. En 1975, la direction envisage de s’affranchir de l’horlogerie mécanique devant l’avancée du mouvement à quartz. C’est sans compter sur Charles Vermot, co-créateur du mouvement El Primero. Ce dernier s’engage dans une lutte contre sa hiérarchie et pour l’histoire.

En effet, il dissimule dans le grenier de la manufacture les plans et outils nécessaires à la création de son mouvement. Son acte permettra quelques années plus tard de cultiver la technicité de la marque et de relancer le premier mouvement de chronographe automatique à haute fréquence. Un acte d’anticipation, quand on sait qu’ultérieurement, Zenith suspendra le développement de montres à quartz.

Un aventurier audacieux / Felix Baumgartner

Audacieux … ou au delà des cieux. Désormais, la marque s’inscrit dans une communication plus moderne. En 2012 Zenith s’offre un clin d’oeil médiatique non dénué de sens. La marque à l’étoile rejoint la voix lactée en s’offrant la stratosphère. Felix Baumgartner relève l’incroyable mission RedBull Stratos en dépassant les 1300 km/h en chute libre. C’est accompagné à son poignet d’une Zenith El Primero Stratos Flyback Striking 10th que l’aventurier brise le mur du son sans briser sa montre.

Made in Switzerland

Une Manufacture historique

L’Horlogerie a développé sa technicité durant le XXème siècle. Désormais réunis sous un même toit, les métiers de l’horlogerie s’unissent pour produire des produits d’exceptions et écrire la plus belle page de l’horlogerie. Entre 1903 et la fin des années 1960, l’âge d’or des concours de chronométrie, Zenith a remporté 2 333 prix, déposé plus de 300 brevets. Dans cette course a la micro-innovation, Zenith se démarque par une précision record.

Historiquement, si la Manufacture s’est élargie en termes de bâtiments, elle a conservé son emplacement natif dans le canton industriel de Neufchatel. Elle s’appuie sur une architecture caractéristique et évolutive adapté au monde en perpétuel évolution de l’horlogerie.

Une technicité permanente responsable

Fort de son histoire, de sa technicité, c’est dans les années 70 que nait le calibre El Primero, porte parole, des chronographes automatiques. Il s’agit du premier chronographe équipé d’un remontoir à rotor central. Celui ci sera sélectionné par la firme Rolex pour équiper ses premiers modèles de montres Daytona automatiques.

Ultérieurement, le mouvement évoluera vers le calibre El Primero 21, un mouvement de chronographe précis au 1/100e de seconde et oscillant à la fréquence stupéfiante de 50 Hz.

Pour parfaire son processus, Zénith s’inscrit dans politique d’entreprise intégrant les enjeux éthiques, sociaux et environnementaux ainsi que le respect des droits de l’homme. Parmi les enjeux annoncés :

  • Le Programme LIFE (LVMH Initiatives For the Environment)
  • Le Responsible Jewellery Council (RJC)
  • Le processus de Kimberley : garantissant la noblesse de la provenance des Diamants.
  • L’optimisation d’une énergie renouvelable.

Une histoire – El Primero Stratos Flyback Striking 10th 

L’histoire de mon amour pour Zenith naît donc d’un don familial. Cependant, ma curiosité m’a donné l’envie de creuser sur l’histoire de la marque. Une histoire technique, faite d’audace, de courage et d’une volonté de maintenir un savoir-faire.

Un combat noble, respectable et passionnant pour notre génération issue du tout industriel. L’occasion pour moi de m’intéresser à un modèle particulier, riche en souvenir. La montre El Primero Stratos Flyback Striking 10th est la seule a avoir franchi le mur du son.

Le coup marketing parfait

Vous allez dire, le mec, nous parle d’histoire, de culture et nous présente le modèle le plus marketé de la marque. Certes, et j’assume. Sûrement parce que j’ai un souvenir impérissable de la mission Stratos et du saut de Felix Baumgartner. Issu du monde de la communication, l’aventure Red Bull transpirait le coup marketing parfait avec 8 Millions d’utilisateurs en Live sur YouTube. Si cet évènement n’a pas marqué le monde de l’Horlogerie, il marquera celui de la communication et des médias.

Mais malgré tout, l’aéronautique a sa part d’histoire. Lors du lancement de son mouvement El Primero en 1969, la marque avait su prouver sa robustesse en le fixant sur le train d’atterrissage d’un Boeing 747 reliant Paris à New York. La stratosphère incarnait la suite logique pour repousser les limites.

Un modèle sportif robuste pour l’aviation

A cette occasion, Zenith proposait la digne héritière d’un modèle vieux de 15 ans et destinait aux forces militaires françaises. La Stratos Flyback Striking 10th c’est sans doute la plus sportive du groupe et de ce fait la moins classique. En espérant découvrir un jour cette montre en occasion sur Watchfinder.

Ce chronographe de 45.5 mm annonçant une étanchéité à 100 mètres répond à l’exigence d’un produit militaire. Conserver la précision et technicité de la marque dans un produit robuste. S’affranchir des contraintes mécaniques telles que la vitesse, les vibrations et les changements de pression.

2 fonctions légendaires

Elle arbore un mouvement El Primero couplé à deux fonctions :

  • Flyback : la possibilité en une seule pression d’arrêter, de remettre à zéro et de relancer le chronophage. Une fonciton utile dans l’aviation pour calculer les changements de caps.
  • Stricking : permettant d’apprécier chaque battement de la montre. Rien de mieux que de pouvoir apprécier le seul chronographe civil fonctionnant sur une fréquence de 5 Hz soit 10 alternances à la seconde.

Choisir ce modèle pour incarner la marque, c’est mettre en avant sa capacité à s’adapter à une demande, à innover. Un modèle disponible en 1969 exemplaires tel un hommage à l’année de création du El Primero. Un coup de maître parfait qui ne fait que confirmer la noblesse de l’acte de rébellion de Charles Vermot.

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like